Régiment du Service Militaire Adapté de Mayotte

L'Europe s'engage à Mayotte

 

 

LOGO EUROPE COULEUR UE 600x454

logo ministere

Logo

Leurope

 

Ce projet est cofinancé par le Fonds Social Européen dans le cadre de la réponse de l’UE à la pandémie de Covid 19

Direction générale des outre-mer Service militaire adapté Régiment de Mayotte

 

 

 

DESCRIPTION DE L'OPERATION

Intitulé du projet : Insertion socioprofessionnelle des jeunes – Plan de relance post COVID

Période prévisionnelle de réalisation du projet : du 01/01/2021 au 31/12/2022.

Axe prioritaire : 16-REACT EU FSE

Objectif spécifique : 16.13.1.1.1 – Favoriser la réparation des dommages liés à la crise par un accompagnement renforcé des publics prioritaires vers la formation et l’emploi.

 

Contexte :

Dans le cadre du plan massif de relance de l’Union Européenne en faveur de la création et du maintien de l’emploi pour favoriser la réparation des dommages engendrés par la crise sanitaire COVID-19, le RSMA de Mayotte, avec le soutien du FSE, dans le cadre de REACT EU, déploie une initiative inscrivant un effort conséquent en faveur de l’insertion des jeunes mahorais.

Ainsi, en dépit des contraintes liées à la crise sanitaire (« jauges d’hébergement », protocoles de distanciation, vaccination obligatoire, pass sanitaire, etc.), le RSMA de Mayotte accentue significativement son effort de recrutement, de formation et d’insertion par des dynamiques partenariales affirmées, inscrivant ce faisant un véritable plan de relance Post Covid. A ce titre, le RSMA de Mayotte a également enrichi son offre de formation et d’accompagnement en faveur des jeunes volontaires des mesures suivantes :

- de manière générale, un effort généralisé à tous les volontaires de lutte contre l'illectronisme ;

- de manière spécifique, une adaptation des modalités de la formation mettant en avant l'interactivité et les supports numériques, notamment avec le renforcement de l’utilisation du logiciel GERIP dédié à la formation et à l’acquisition des savoirs de base ;

- une adaptation de l'accompagnement à la recherche d'emploi permettant aux participants de faire face efficacement à un marché dégradé par la crise ;

- face à un décrochage scolaire amplifié par les phases de suspension des enseignements, le RSMA de Mayotte, en partenariat avec le rectorat, a mis en place une filière « Volontaires Jeunes Cadets » ;

- l’accompagnement médico-psychosocial a été renforcé de manière significative : mise en place d’un psychologue et d’une assistante sociale à temps plein, avec un suivi individualisé ouvert à tous les participants ;

-Enfin, 2 nouvelles filières sont créées :

Une filière de 3 mois « orientation-découverte » ayant pour objectif la remise à niveau scolaire de jeunes présentant de grosses lacunes (moyenne ANCLI niveau 1), afin de leur permettre d’intégrer à l’issue une filière de formation professionnelle au régiment en adéquation avec leurs aptitudes et leurs appétences.

Le module externalisé (MODEX) mis en place afin d’adapter la formation des jeunes aux besoins du territoire, sur la base de partenariats établis avec des entreprises, des associations, les collectivités et la Préfecture.

 

Description synthétique du projet :

Les bénéficiaires du projet sont les volontaires stagiaires (VS) en difficultés d'insertion professionnelle et sociale (absence de diplôme qualifiant, illettrisme, marginalisation…)

Afin de garantir l'accueil des jeunes les plus en difficultés, le RSMA-My recrute environ 60 % de ses candidats parmi les jeunes sans diplôme qualifiant. Aussi environ 40 % d'entre eux sont illettrés. Le nombre de jeunes ne maîtrisant pas les savoirs de base (lire, écrire, compter) est très important. Le RSMA-My utilise différents moyens afin d'identifier ceux qui connaissent les plus grandes difficultés dans le but de leur permettre de suivre une remise à niveau scolaire, de passer le certificat de formation générale (CFG) et d'obtenir une formation qualifiante en fin de parcours.

Pour autant, le RSMA-My a affiché en 2017 un taux d'insertion dans l'emploi et la formation de près de 90 % démontrant ainsi qu'il constitue une réponse continue, productive et adaptée aux difficultés rencontrées par les jeunes mahorais qui ne sont ni en emploi, ni en étude, ni en formation (dits NEETS : Neither in Employment nor in Education or training). Le dispositif SMA a pour objet de mettre en oeuvre un accompagnement renforcé pour les jeunes présentant les difficultés les plus grandes.

L’action du SMA se fonde dans un cadre de vie militaire, sur une approche globale de la formation visant à acquérir des compétences sociales et professionnelles et un renforcement de l’employabilité de chaque bénéficiaire (remise à niveau scolaire, module recherche d’emploi, permis B,…).

Le RSMA-My  s’engage à accompagner les non diplômés tout au long d’un parcours de formation socio-éducative et professionnelle d’une durée moyenne de dix mois visant une meilleure employabilité, une inclusion dans l’emploi ou une reprise de formation certifiante (en qualité de volontaire stagiaire long, VS-L).

Il accueille et accompagne également les diplômés en difficulté pendant six mois, dans le développement de leurs compétences sociales et le perfectionnement de leurs compétences professionnelles afin de faciliter leur insertion dans la vie active (en qualité de volontaire stagiaire court, VS-C).

​Ces volontaires stagiaires sont intégrés dans une filière de formation (professionnelle ou de remobilisation vers l’emploi), et demeurent pendant toute la durée de leur contrat, logés, nourris et percevant une solde mensuelle.

Le VS effectuera pendant son stage au sein du RSMA certaines périodes d'applications en entreprise (PAE) afin de prendre contact avec le monde du travail et restituer les savoir-faire acquis au cours de sa formation. Concrètement, les participants à la présente opération bénéficieront à la fois de l'ensemble des mesures mobilisées propres au dispositif SMA, ainsi que de mesures d'accompagnement renforcé.

Le parcours pédagogique du volontaire stagiaire 

L'objectif principal du parcours pédagogique proposé est l'acquisition d'un ensemble de savoir de base permettant de développer l'employabilité des volontaires.

L'attestation de formation citoyenne (AFC) :

La formation citoyenne a pour objet l'acquisition des connaissances civiques, juridiques et sociales qui régissent la vie en société en vue de les mettre en pratique au quotidien. La formation théorique est complétée par l'accompagnement permanent exercé par l'encadrement. Esprit d'équipe, autonomie et mobilité sont systématiquement développés. La formation citoyenne est sanctionnée par une attestation de formation citoyenne (AFC, ministère des Outre-Mer) attribuée par le chef de corps.

L'attestation de formation professionnelle (AFP) :

A l'issue de sa formation militaire initiale (FMI) de un mois, le VS rejoint la section de formation professionnelle qu'il a choisie avant de rentrer au régiment. Il débute alors sa Formation Professionnelle Elémentaire (FPE), où il va acquérir les bases théoriques et les gestes élémentaires de sa spécialité. S'en suit la Formation Professionnelle Complémentaire (FPC), durant laquelle il va acquérir des savoir-faire plus complexes, se perfectionner dans sa spécialité, travailler sur des chantiers pratiques externes (dont chantiers d'application) et effectuer des stages en entreprises (période d'application en entreprise : PAE).

Il peut aussi acquérir des savoir-faire complémentaires afin d'accroître sa polyvalence ou se spécialiser.

La FPE et la FPC sont modulaires. Chaque module s'achève par une évaluation et se décline en matières, domaines, savoir-faire, cours théoriques ou pratiques qui apparaîtront dans les emplois du temps. Par ailleurs, l'acquisition de modules de difficultés croissantes contribue à augmenter les connaissances nécessaires à l'exercice du métier choisi. Chaque module correspond à une employabilité dans le monde du travail.

Au terme de 800 heures minimum de formation professionnelle (pour les cursus à 10 mois), le VS se voit attribuer une attestation de formation professionnelle certifiant qu'il a bénéficié, dans sa spécialité, d'une première expérience professionnelle. Cette attestation est délivrée à l’issue d’un examen final devant un jury composé notamment de professionnels du métier.

La formation au secourisme

La formation au secourisme a pour objectif de rendre le volontaire capable de porter secours en toutes circonstances, vie courante, lieu de travail et de participer aux plans d'urgence ou de secours. La formation au secourisme est sanctionnée par le Certificat de Sauveteur et Secouriste du Travail (CSST, Ministère du travail).

Acquisition des savoirs de base :

Dispensée par des professeurs des écoles mis à disposition par le ministère de l'Education nationale, cette formation est destinée à tous les volontaires non détenteurs du brevet des collèges ou d'un diplôme d'un niveau équivalent mais également au profit des jeunes ne maîtrisant pas les compétences de base (lire, écrire, compter). Le niveau d'illettrisme est évalué d'après le test de l'Agence Nationale de Lutte contre l'Illettrisme (ANLCI). La remise à niveau scolaire est sanctionnée par le Certificat de Formation Générale, attribué par l'Inspecteur d'Académie de Mayotte.

Le Certificat d'Aptitude Personnelle à l'Insertion (CAPI)

Le commandement du SMA décerne le CAPI aux volontaires stagiaires ayant satisfait aux quatre modules qui constituent les piliers de la formation dispensées lors du parcours SMA :

  1. Savoir-être : Attestation de formation citoyenne (AFC)
  2. Savoir-faire : Attestation de formation professionnelle (AFP)
  3. Savoir lire, écrire, compter : Certificat de formation générale (CFG)
  4. Savoir secourir : Attestation de formation aux premiers secours (CSST)

Créé le 5 mai 2006 par décision ministérielle publiée au bulletin officiel du ministère de l'outre-mer, modifié par décision ministérielle le 15 décembre 2010, ce certificat valide l'acquisition de comportements (savoir-être et prêter secours) favorables à l'intégration du citoyen dans la société, de compétences professionnelles (savoir-faire) et de connaissances générales (savoirs) facilitant l'insertion professionnelle.

L'instruction élémentaire de conduite (IEC) :

L'obtention du permis B est un élément moteur de l'insertion du volontaire. En effet, une autonomie dans les déplacements accroît leur disponibilité, critère important pour tout employeur. A ce titre, les volontaires non titulaires du permis B peuvent systématiquement bénéficier d'une instruction élémentaire de conduite et passer un brevet militaire de conduite (BMC). Ils ont alors 6 mois pour obtenir une instruction complémentaire de conduite, validé comme permis B par la préfecture de Mayotte. Ainsi le RSMA-My étant un centre d'instruction élémentaire de conduite agréé, 70 % à 80 % des stagiaires y obtiennent leur permis B chaque année. Le RSMA-My dispose en outre d'une filière de formation chauffeur routier, dont sortent chaque année une vingtaine de stagiaires avec un permis 19 tonnes.

Le renforcement de l'accompagnement des participants

En application du plan SMA 2025 tel que présenté par la Ministre des outre-mer, l'opération se traduira par l'entame au sein du RSMA de Mayotte d'action relevant d'un renforcement significatif de l'accompagnement visant à favoriser l'insertion socio-professionnel durable des jeunes mahorais en difficultés. A ce titre, l’opération se concrétise par :

  • l'augmentation du taux d'encadrement direct ;
  • la généralisation d'un accompagnement médico-psycho-social individualisé : renforcement du suivi médical, actions de promotion de la prévention et des bonnes pratiques de santé, intervention de psychologues, et selon les problématiques rencontrées, d'addictologues ;
  • le renforcement des actions de remise à niveau et d'augmentation du niveau des compétences clés, visant notamment la lutte contre l’illectronisme ;
  • à terme, la mise en place en phase de recrutement de tests de personnalité et vocationnels en vue d'orienter les jeunes vers le projet de formation le plus adapté.

Finalités du projet :

La finalité première du Service Militaire adapté est de déboucher sur une insertion positive du maximum de jeunes accueillis vers l'emploi, en priorité l'emploi durable, ou vers un parcours de formation qualifiant.

Pour ce faire, le régiment du service militaire adapté de Mayotte (RSMA-My) développe les capacités d'intégration dans la vie active des volontaires qui le rejoignent.

L'insertion socio-économique de jeunes ayant de grandes difficultés à s'intégrer :

Le RSMA de Mayotte est un dispositif de deuxième chance pour des jeunes fragiles en rupture sociale et familiale n'ayant le plus souvent pas d'autres opportunités d'insertion. Pour répondre à ce besoin le régiment prend en charge ces jeunes particulièrement éloignés de l'emploi et de la société pour les intégrer à un régime de vie militaire en internat tout au long de leur parcours SMA. Ce cadre militaire de la mission du RSMA-My permet ainsi de re-sociabiliser les jeunes les plus en difficultés en leur offrant la possibilité de s'inscrire dans un cadre structurel et hiérarchisé. Le jeune volontaire bénéficie par ailleurs d'un accompagnement personnalisé tout au long de son parcours au RSMA-My, fondé sur les principes d'égalité des chances, d'égalité hommes-femmes et de non-discrimination. En somme, l’action du SMA, qui se fonde sur un cadre de vie militaire et propose une approche globale de la formation permettra aux volontaires d’acquérir des compétences sociales mais également professionnelles en fin de parcours.

Accompagnement medico-psycho-social individualisé (AMPS) :

Tous les domaines permettant de renforcer l'employabilité de chaque stagiaire sont exploités. Outre la formation générale (savoirs) et la formation professionnelle dans 20 filières différentes (savoir-faire), sont proposés : un renforcement du suivi médical, une action de promotion de la prévention et des bonnes pratiques de santé, la possibilité de rencontrer un psychologue et selon les problématiques repérées, de spécialistes en addictologies…Cette prise en charge au cas par cas du projet touche donc également le domaine du savoir-être et du savoir secourir afin de savoir réussir. Les orientations de ce pôle spécifique AMPS en cours de développement seront un besoin avéré pour une jeunesse parfois en grande difficulté et comprendront 4 axes de développement : prévention, détection, urgence et accompagnement dans la durée. Ils s’accompagneront de l’identification d'aiguilleurs, d’informateurs et de correspondants dans ce domaine.

Projet professionnel :

La finalité du projet FSE au RSMA-My est d'augmenter de manière significative voire d'offrir à ces jeunes en grande difficultés, des capacités d'intégration dans la vie active par l'intermédiaire d'une acquisition pérenne de savoir : généralisation des actions de remise à niveau ou d'augmentation des compétences clés pour ce public précis. Ainsi, le RSMA de Mayotte met en œuvre un accompagnement personnalisé pour un public déterminé en mettant en place dès la phase de recrutement un test vocationnel permettant l'adaptabilité de l'insertion à la spécificité du volontaire. Le RSMA-My ne parlera pas de formation continue générale mais de projet professionnel qui s'avère nécessaire pour que les actions menées sur le plan comportemental et professionnel soient efficaces.

Respect de principes horizontaux :

Egalité entre les femmes et les hommes

Les filières de formation professionnelles sont pour la plupart liées à des métiers dits "masculins". L'opération favorise cependant l'accès des jeunes femmes aux différentes filières avec un recrutement d'environ 20 %, taux en constante progression. De façon plus générale, le RSMA-My offre une égalité d'accès et de traitement (offre de formation, etc...) entre les hommes et les femmes.

De manière spécifique, un cadre du régiment assure la mission de référent mixité. Il a pour mission, en premier lieu au profit des participantes :

  • D'identifier les freins éventuels à la réalisation des missions attendues par les femmes qui la sollicitent et de mettre en place les réponses possibles les plus adaptées.
  • De constituer, dans un contexte militaire principalement masculin, un espace de parole privilégié, de proximité, où les femmes peuvent se confier ou échanger sur des problématiques personnelles ou collectives liées à la féminité

Une information sur le respect des femmes est dispensée à l'ensemble des participants en début de formation initiale, durant le premier mois d'incorporation. Cette information est dispensée par le cadre référent mixité du régiment, accompagné de l'assistante sociale du régiment.

Dans un second temps, une action de sensibilisation sur la sexualité (MST, contraception...) est opérée distinctement (action non mixte) au profit des volontaires par le centre médical.  Cette action est ponctuée par un rappel du droit des femmes (lutte contre les violences, le harcèlement, le mariage forcée, les relations non consenties,...).

Egalité des chances et non-discrimination

L'opération s'inscrit résolument par son objet et sa nature dans la poursuite d'objectifs liés à l'égalité des chances, car elle s'adresse à des jeunes NEET, à faible niveau de qualification, très éloignés du marché de l'emploi, en vue de les professionnaliser et de favoriser leur insertion active sur le marché du travail. De manière particulière, les actions auprès de l’Académie et des associations d'aide à l'insertion des jeunes au profit, notamment des décrocheurs, visent l’entrée dans le dispositif des publics parmi les plus discriminés.

Développement durable (uniquement le volet environnemental)

De manière générale, une information sur les problématiques liées au respect de l’environnement est dispensée à l’ensemble des participants durant le premier mois d'incorporation dans le cadre de leur formation à la citoyenneté.

De façon plus ciblée, le RSMA-My met également en œuvre des actions visant à limiter son impact sur l’environnement. A ce titre il est systématiquement procédé :

  • au tri des déchets ;
  • à la gestion électronique de documents (GED), grâce, notamment au système d’informations LAGON, de manière à réduire l’utilisation du papier.

 

 

Lu 9141 fois

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que NotAllowedScript63364242266baReCAPTCHA, Google NotAllowedScript633642422649eMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.